Moto et cinéma

Années 70

On Any Sunday – 1971

Considéré comme le meilleur documentaire sur le sport motocycliste jamais tourné, ce film de 1971 fut nommé pour un Oscar.

Le réalisateur a réussi à peindre le portrait et à décrire la vie de plusieurs passionnés de motocross, de la course du désert et du Grand National au début des années 1970.

Du point de vue motocycliste, tout est là : Harley-Davidson, Triumph, BSA, Honda, Suzuki, Yamaha, Husqvarna, Bultaco et Hodaka.

Le film se concentre sur les personnages et sur ce qui les pousse à vouloir se dépasser en compétition et met en scène Steve McQueen, le pilote d’enduro Malcolm Smith et la légende du AMA Mert Lawwill.

Une plongée fascinante dans le mode de la moto et de la compétition qui en fait un film encore pleinement d’actualité.

Electra Glide in Blue – 1973

Deux policiers Zipper (Billy ‘Green’ Bush) et son coéquipier John Wintergreen (Robert Blake) chevauchent deux Harley-Davidson de la police en mission pour enquêter sur un suicide qui semble être un meurtre.

Ce n’est peut-être pas le scénario le plus original du monde mais il y a quelques plans vraiment exceptionnels des motos qui valent bien qu’on s’y attarde un dimanche après-midi pluvieux…

Stone – 1974

Même si c’est un film à petit budget, il n’en reste pas moins vraiment divertissant.

L’intrigue se déroule en Australie. Le policier Ken Shorter infiltre un club de motards hors-la-loi, The Gravediggers, pour tenter de découvrir pourquoi ses membres sont assassinés les uns derrière les autres.

On y aperçoit pas mal de motos allant de la Norton à la Kawasaki Z1 900cc. Ce n’est pas le film du siècle mais c’est une immersion intéressante dans la culture “Bikers” hors des USA.